Sur l’IIO

Dans la plupart des pays du globe existent des organes de contrôle parlementaire chargées de surveiller et de mettre en œuvre la primauté de la loi, la lutte contre la corruption et la bonne administration publique. Si la définition de la fonction de l’ombudsman peut différer d’un pays à l’autre, le titulaire de ce poste est soit élu par le parlement, soit nommé par le chef de l’État ou du gouvernement, après consultation avec le parlement.

Le rôle de l’ombudsman est de protéger la population contre les violations de droits, les abus de pouvoir, les décisions injustes et la mauvaise gestion. Son action contribue à améliorer l’administration publique, elle rend les actions du gouvernement plus transparentes et responsabilise les administrateurs publics envers les citoyens.

L’IIO, crée en 1978, es la seule organisation globale pour la coopération de plus de 188 institutions indépendantes de l’ombudsman réparties dans plus de 90 pays à travers le monde. L’IIO est composé de six régions ( Afrique, Asie, Australasie & Pacifique, Europe, Caraïbes & Amérique latine et Amérique du Nord ).Soucieux de favoriser la bonne gouvernance et le renforcement des capacités, l’IIO appuie ses membres de trois manières : formation, recherche et subventions régionales pour des projets.

Structure

L’Institut International de l’Ombudsman est composé de constituantes régionales : Afrique, Asie, Australasie/Pacifique, Europe, Caraïbes et Amérique latine, et Amérique du Nord.

Statuts

La 10e Conférence mondiale de l'IIO a contribué à consolider le rôle de l'IIO en tant qu'organisation chef de file dans la communauté internationale des ombudsmans.

Un avant projet de Statuts a été présenté à l'Assemblée générale le 13 novembre 2012 lors de la 10e Conférence mondiale de l'IIO ; l'Assemblée générale a approuvé les nouveaux statuts avec une majorité écrasante, soit 96,3% des voix.

Plan Stratégique de l'IIO

L’IIO cherche à accroître sa présence et à renforcer son influence partout dans le monde pour tout ce qui concerne l’ombudsman. Il s’efforce de devenir l’organisme faisant autorité en la matière et cherche à être reconnu comme le porte-parole des institutions d’ombudsman au sein de la communauté internationale.

L’Assemblée générale qui s’est tenue à Bangkok (novembre 2016) a approuvé le plan stratégique à long terme pour orienter les activités de l’IIO et l’aider à déterminer l’axe prioritaire de ses travaux.

La mission et la vision de l’IIO respectent les principes fondamentaux qui lui sont rattachés, à savoir l’indépendance, l’objectivité et l’équité, et peuvent être considérées comme les fondements sur lesquels repose ce plan. Néanmoins, les objectifs stratégiques retenus dans ce document sont les priorités les plus importantes de l’IIO et doivent donc orienter les activités de l’organisation au cours des quatre années à venir.

Politiques IIO

L'Institut International de l'Ombudsman (IIO) s'engage à promouvoir et à développer le concept de l'ombudsman dans une variété de façons: Il encourage la création et le développement de l'institution de l'ombudsman où elle n'existe pas encore, il finance la recherche, offre des formations et promeut l'échange d'informations et l'apprentissage commun.

À travers son dialogue permanent avec les organisations et les acteurs internationaux clés, l'IIO se penche également sur des sujets liées aux questions de l'ombudsman et publie des déclarations au nom de l'ensemble de ses membres.

Comme la seule organisation mondiale qui représente des institutions de l'ombudsman, l'IIO étudie des domaines politiques qui sont d'une importance particulière pour ses membres et contribue ainsi à l'amélioration des services publics dans le monde.

Adhésion à l’IIO

Les demandes d’adhésion doivent être déposées auprès du Secrétariat général de l’IIO.

Sur la base des informations fournies par l’institution souhaitant devenir membre, l’IIO évalue cette institution selon ses compétences, son indépendance et son mandat. Avant de prendre une décision relativement à une demande d’adhésion, le Secrétaire général consulte le Président régional de la région d’où provient la demande d’adhésion pour lui demander son avis. Le Secrétaire général informe le Conseil d’administration de toute décision qu'il prend relativement à une demande d'adhésion, tel que prévu dans les Règlements.

Après l’acceptation de la demande d’adhésion par l’IIO et l’acquittement de la cotisation annuelle par le nouveau membre, ce dernier peut profiter de tous les avantages de l’adhésion.

Vous êtes intéressés à devenir membre ? Contactez le Secrétariat général de l’IIO.